Est-il possible pour les chrétiens non pratiquants d'exercer leur foi en Jésus-Christ ?

Oui !    

La santé spirituelle, mon défi majeur.

Dieu est esprit.
L'homme est à la fois esprit, âme et corps.
L'esprit distingue l'homme des autres animaux et lui permet de communiquer avec Dieu; l'âme est le siège de la mentalité et des émotions de l'homme; le corps est l'enveloppe physique qui renferme l'ensemble du système vital.
De ces trois entités qui forment l'homme, l'esprit est la plus importante car il peut garantir la vitalité, c'est à dire peut vivre sans le corps et l'âme.

La santé est l'état du bien-être complet spirituel, physique, mental et émotionnel. 
La maladie est l'état d'altération de fonctions vitales d'un organisme vivant, animal ou végétal.
Tel est le cas pour le corps et l'âme, l'esprit est aussi assujeti aux maladies et aux infirmités. 
Si l'esprit de l'homme est flétri ou est malade, l'homme marchera selon son instinct au même titre qu'un simple animal quelconque. La ligne de démarquation entre le bien et le mal qui caractérise l'humain devient mince. Son jugement faiblit et sa conscience est proche d'un état végétatif.

Les maladies spirituelles telles que les «possessions» peuvent s'avérer plus destructrices que les maladies physiques ou psychosomatiques.
Par conséquent, la bonne santé spirituelle peut constituer un gage important pour le bien être complet de l'homme même lorsque le corps et l'âme sont malades. 
 
La santé spirituelle se manifeste par 
l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité. Elle provoque la sensation de paix, d'espoir, de motivation, d'engagement aux valeurs. Elle peut se développer dans le cadre d'une pratique religieuse, de la foi en Dieu ou en certaines valeurs telles que la nature, l'art ou le sport ou la culture physique.
Au nonpratiquant.com, nous privilégions la santé spirituelle qui émane de la foi en Dieu créateur manifesté à travers les enseignements de Jésus-Christ.
Les enseignements de Jésus-Christ possèdent la capacité d'apporter du bien être intégral à l'homme.   Lire la suite»»